Bio Bio & Co

Publié le 1 Décembre 2012

Rio Bio Bio

Rio Bio Bio

Mardi nous redescendons vers le sud direction le rio Bio Bio. Nous naviguons des l'apres midi sur cette riviere mitique. Nous sommes une petite dizaine sur l'eau, nous cinq, des kayakistes chiliens ainsi que Arnaud et Gaelle. Il s'agit de notre premiere riviere a volume : les mouvements d'eau sont puissants et les vagues sont grandes. Nous prenons notre temps sur l'eau pour faire des surfs, s'amuser avec les courants... Que du bonheur ! Cote paysage on se rempli les mirettes ; nous sommes entoures par une foret dense et tres verte, l'eau est presque chaude et toujours transparente.

Ce rio voit deja son cours modifie par des importants barrages. Il y a quelques annees cette riviere etait un paradis pour le kayak et le raft. Aujourd'hui il ne resque plus qu'une partie naviguable et pas pour longtemps : nous sommes passes devant le chantier du nouveau barrage . C'est titanesque et ca fait froid dans le dos. La plupart des rios que nous naviguons font l'objet de projet de ce type. Nos yeux de kayakistes preferent toujours une riviere poursuivant sa course sans mur en beton dans son lit...

Apres une nuit en camping et un bon repas nous retournons sur le Bio Bio sans Raoul qui est malade. Nous l'amenons le soir a la clinique de Los Angels. Mais rien de grave une grosse angine avec beaucoup de fievre. Nous sommes acceuillis tous les cinq chez Marco, un kayakiste chilien. Nous retrouvons la douche, les matelas... un peu de confort ca fait pas de mal. Marco est tres chaleureux et genereux avec nous il nous presente des amis a lui. En echange nous lui preparons des plats francais car il est gourmet, nous deux cuistos Julien et Romain ont eu pas mal de boulot. Nous retrouvons aussi Kotete un jeune kayakiste qui avait vendu son bateau a Gabriel. Il nous propose une descente sur le rio Laja.

Nous partons a quatre avec lui : Arnaud, Tanguy, Romain et Gaby. Raoul se repose, Ju retourne sur le Bio Bio. Le rio Laja est dans un parc naturel. Nous allons vous enerver mais la paysage est encore une fois a couper le souffle. La riviere est tres technique : c'est du classe IV non stop ca enchaine. 3km ou l'erreur est interdite. Nous avons tous la pression avant d'embarquer. Desole mais nous n'avons pas eu le temps de sortir les appareils photos. Nous reussissons tous les cinq le parcours. Tellement heureux que nous en refaisons un deuxieme dans la foulee, apres un footing de 30 min pour aller chercher la voiture.

Le vendredi soir en rentrant du Laja nous faisons un Assado (barbecue). Ambiance agreable ou chacun raconte ses naviguations et profite du gout depaysant des vins chiliens que nous fait deguster Marco.

Pour nous c'est vraiment la belle vie, kayak, rencontre, fiesta et paysage de reve... Nous vous remercions pour vos messages qui nous font tres plaisir. Nous cherchons toujours 100000euros pour que nos vacances ne s'arretent jamais.

Gaby.

Quelques photos d'Arno sur notre quotidien
Quelques photos d'Arno sur notre quotidien
Quelques photos d'Arno sur notre quotidien
Quelques photos d'Arno sur notre quotidien
Quelques photos d'Arno sur notre quotidien
Quelques photos d'Arno sur notre quotidien
Quelques photos d'Arno sur notre quotidien

Quelques photos d'Arno sur notre quotidien

Repost 0
Commenter cet article

Telo 02/12/2012 04:15

Muy Buena Amigos! Ojala vernos algún día de nuevo en el futuro, Buenas lineas y Pura vida!